Le développement de saines habitudes alimentaires chez les enfants commence à la maison

En enseignant à vos enfants de saines habitudes alimentaires et en appliquant ces saines habitudes dans votre comportement, vous pouvez aider vos enfants à maintenir un poids santé et une croissance normale. Les habitudes alimentaires que vos enfants acquièrent durant leur jeunesse vont les aider à maintenir un mode de vie sain quand ils seront adultes.

Votre médecin de famille peut évaluer le poids et la croissance de votre enfant et vous permettent de savoir si votre enfant a besoin de perdre ou gagner du poids ou si des changements alimentaires doivent être apportés.

Un aspect les plus importants d’une saine alimentation sont est de contrôler la quantité de graisse que votre enfant mange. Voici quelques moyens simples pour réduire la consommation de graisses dans votre régime alimentaire et celui de votre enfant :

  1. Produits laitiers faible en gras
  2. Volaille sans la peau
  3. Coupes de viandes
  4. Pains et céréales à grains entiers
  5. Des collations santé comme les fruits et légumes
  6. Assurez-vous aussi de réduire la quantité de boissons sucrées et la quantité de sel dans l’alimentation de votre enfant.

Si vous n’êtes pas sûr de la façon de choisir et de préparer une variété d’aliments pour votre famille, consultez un diététiste pour des conseils en nutrition.

Les enfants ne doivent jamais être placés sur un régime restrictif pour la perdre du poids. Avec des petits changements et l’application de saine habitude, votre enfant devrait conserver un point santé.

Voici des conseils à mettre en place afin de développer de saines habitudes alimentaires chez vos enfants :

  • Guider les choix de votre famille plutôt que de dicter des aliments. Assurez-vous d’avoir une bonne variété d’aliments sains à la maison. Cette pratique apprendra à vos enfants à faire des choix alimentaires sains. Laissez les choix malsains comme les chips, soda, jus à l’épicerie. Servez de l’eau avec les repas.
  • Encouragez vos enfants à manger lentement. Comme les adultes, les enfants peuvent détecter plus facilement la faim et la satiété lorsqu’ils mangent lentement. Avant d’offrir une deuxième portion, demandez à votre enfant d’attendre au moins 15 minutes pour voir s’il a vraiment encore faim. Cela donnera le temps au cerveau d’enregistrer le sentiment de plénitude. En outre, cette deuxième portion devrait être beaucoup plus petite que la première.
  • Mangez des repas en famille aussi souvent que possible. Essayez de faire des repas agréable en favorisant la conversation et le partage. Ce n’est pas un temps pour gronder. Si les repas sont désagréables, les enfants peuvent essayer de manger plus vite afin de quitter la table rapidement. Ils peuvent alors associer le fait de manger avec le stress.
  • Impliquez vos enfants dans les courses et la préparation des repas. Ces activités vous donneront des indications sur les préférences alimentaires de vos enfants, sera l’occasion d’enseigner la bonne nutrition à vos enfants et leurs donnera le goût de cuisiner. En outre, les enfants peuvent être plus disposés à manger ou essayer des aliments lorsqu’ils aident à les préparer.
  • Planifiez pour les collations. Le grignotage continu peut conduire à des excès alimentaires mais des collations prévues à des moments précis au cours de la journée peuvent faire partie d’un régime alimentaire nutritif. Vous devriez faire des collations aussi nutritives que possible, sans priver vos enfants de gateries lors d’événement particulier comme les anniversaires.
  • Interdire la prise de repas devant la télévision. Manger dans des zones désignées de la maison, comme la salle à manger ou la cuisine. Manger devant la télé ou la tablette peut rendre difficile la détection du sentiment de satiété et conduire à des excès alimentaires.
  • Encouragez vos enfants à boire plus d’eau. La consommation de boissons sucrées et de boissons gazeuses sont liée directement à l’augmentation du taux d’obésité chez les enfants.
  • Essayez de ne pas utiliser la nourriture pour punir ou récompenser vos enfants. La privation de nourriture comme une punition peut amener les enfants à peur de manquer de nourriture. Par exemple, envoyer les enfants au lit sans dîner peut les amener à se soucier qu’ils auront faim. Ce qui pourrait avoir comme conséquence d’amener les enfants à manger beaucoup chaque fois qu’ils en ont la chance. De même, lorsque les aliments, tels que les bonbons, sont utilisés comme une récompense, les enfants peuvent associer le fait que ces aliments sont meilleurs que d’autres aliments. Par exemple, dire aux enfants qu’ils obtiendront le dessert si elles mangent tous leurs légumes envoie un message erroné sur les légumes.
  • Assurez-vous que les repas de vos enfants en dehors de la maison sont équilibrés. Renseigné vous sur le calendrier de repas à l’école ou préparer le dîner avec une variété d’aliments santé. Au restaurant, favoriser des repas plus sains. Faire attention au repas pour enfant, ces derniers contiennent souvent beaucoup de malbouffe.
  • Faites attention aux portions. Lire les étiquettes des aliments et limiter les aliments contenant des gras trans. Aussi, assurez-vous que vous servez la portion appropriée comme indiqué sur l’étiquette.